• Se procurer des contenus numériques, c'est facile par micropaiements

    Effectuer des micropaiements facilite les achats sur Internet

     

  • Force est de constater que le mobile est très prisé dans le monde de l’e-commerce et son taux d’utilisation ne cesse d’augmenter. En effet, un rapport émis par la firme Oxatis-KPMG suite à un sondage auprès de 2100 sociétés révèle que pas moins de 25 % des chiffres de vente d’un site e-marchand est attribué au portable.

    En ce qui concerne la France, on note une popularité croissante pour l’usage de cet appareil. Le m-commerce s’enracine dans le quotidien des e-consommateurs et on constatera certainement que la tendance est grandissante cette année encore, comme elle le fut en 2016. Eh oui, l’an passé, le mobile a enregistré un taux de 28 % de chiffres d’affaires.

    Pour ce qui est des cybercommerçants, ils sont optimistes quant aux profits qu’ils génèreront via l’adoption du mobile sur leurs plateformes marchandes. D’ailleurs, 80 % affichent cette option sur leurs portails de vente. Comme en 2016, on avait noté une hausse de 10 % concernant les revenus suite à l’usage de cet appareil, ce nouveau canal a toutes les chances de s’implanter dans l’e-commerce.

    Quant aux transactions sur le smartphone, on note que de 2015-2016, il y a eu une augmentation de 14 %. Certes, comme le rapporte la firme CSA Research, utiliser cet appareil est beaucoup plus facile pour effectuer des achats en ligne.

    Que dire des jeunes et de leurs préférences en matière de supports pour les acquisitions sur le Net ? Eh bien, selon la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), ils sont pas moins de 20 millions à avoir opté pour les cyberachats sur mobile en 2016. 

    Mobile : cet appareil s’enracine dans le monde de l’e-commerce

    L'e-commerce et l'importance du mobile dans ce secteur

     

      


    votre commentaire
  • Un sondage a été effectué par la FEVAD (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) sur le commerce en ligne et l’attitude des cybercommerçants face à ce qui les attend dans ce domaine. Cette étude révèle que les acheteurs en ligne sont très confiants. En effet, leur optimisme se base sur les points suivants :

    •         Une prévision d’augmentation dans leur chiffre d’affaires.
    •         De nombreux emplois à pourvoir.
    •         Des ventes à l’étranger.
    •         Des modes de livraisons express à exploiter ainsi que des abonnements premium.
    •         Divers critères d’investissements — classifier et prioriser les éléments les plus exploitables.

    Bien entendu, il y a des difficultés qui apparaîtront sur leur passage, mais ils comptent sur l’intégration de quelques facilités comme un guichet unique de TVA sur le territoire européen ou encore des innovations numériques pour les dépanner.

     

    Cybercommerçants : l’avenir de leurs affaires en ligne les effraie-t-il ?

    Comment les cybercommerçants voient l'avenir

     


    votre commentaire
  • Si vous souhaitez exploiter le commerce mobile, il est important de connaître les habitudes de la génération Y. En effet, ce type de consommateur utilise régulièrement les appareils dérivant de la nouvelle technologie à l’instar du smartphone. Aussi, pour les toucher, il y a quelques stratégies commerciales à connaître en amont.

    •         Pour commencer, sachez que les réseaux sociaux sont des plateformes que vous pouvez utiliser afin de mettre en avant vos produits.
    •         Vous devez également savoir cibler votre clientèle afin de ne pas manquer des occasions de toucher un public spécifique.
    •         Faites planer un sentiment d’urgence sur les consommateurs afin qu’ils sentent qu’ils vont passer à côté d’une bonne affaire.
    •         La sécurité est importante pour l’e-acheteur et c’est pourquoi l’idéal serait de fournir des informations médicales en rapport avec vos articles en vente.
    •         Notifier régulièrement les utilisateurs d’un mobile est aussi conseillé, car ces derniers consultent régulièrement leur smartphone pour voir s’ils n’ont pas de message.
    •         Si vous étiez un cyberconsommateur et qu’on vous offrez la possibilité d’avoir gratuitement un produit ou encore de remporter un lot dans un jeu-concours, vous sauteriez sûrement sur l’occasion. Par conséquent, vous pouvez imaginer le plaisir qu’auront les e-consommateurs face à ce genre de perspective. C’est pourquoi vous pouvez exploiter cette option via les réseaux sociaux.

    Il faut savoir que la génération Y passe la plupart de son temps sur son mobile. Aussi c’est un atout pour les cybercommerçants qui peuvent ainsi toucher cette communauté. N’hésitez pas à en faire autant si vous désirez avoir des résultats positifs dans la vente en ligne !

     

    La génération Y : comment l’atteindre via des stratégies commerciales ?

    Utilisez des stratégies commerciales pour exploiter le commerce mobile


    votre commentaire
  • Utilisez-vous souvent le micropaiement pour acquérir des contenus sur le Net ? Si ce n’est pas le cas, je vous le recommande, car c’est ce que je fais moi-même via le SMS+. Ainsi, je peux mettre la main sur des applis et en particulier des jeux mobile. Comme c’est un passe-temps que j’affectionne particulièrement, je fais donc énormément de microtransactions en ligne sur mon smartphone. Je trouve que c’est beaucoup plus pratique d’utiliser cette méthode de financement, car je n’ai pas à bouger de chez moi et les procédures sont simples. Aussi, pour avoir des ludiciels tels que Rayman Jungle Run ou encore Cocojet, j’opte pour le SMS+. N’hésitez pas à en faire autant !

    Le micropaiement via le SMS+ est une méthode de facturation simple

    Acheter par SSM+ est très pratique !


    votre commentaire
  • De nos jours, c’est facile de booster un site d’e-commerce. En effet, il suffit de miser sur l’expérience client !

    Cette pratique permet, entre autres, de fidéliser le consommateur, et ce dernier, en retour, fera une bonne pub pour la marque ou le produit dont il est satisfait.

    Bien entendu, la qualité de produit est aussi importante, mais n’a pas autant d’impact qu’un service personnalisé. De ce fait, il est important pour le cybercommerçant de s’attarder sur le profil de ses clients, afin de connaître leurs besoins et de les satisfaire.

    Optimiser ainsi le parcours d’achat peut s’avérer fort avantageux, car cela évite de diriger la clientèle vers la concurrence.

    e-commerce : l’expérience client ou le produit de qualité, sur lequel miser ?

    L'expérience client est importante pour la bonne marche d'un e-commerce


    votre commentaire
  • Amazon, Cdiscount de même que FNAC sont des géants du Net proposant une multitude de produits en tout genre sur leurs plateformes. Donc, ce n’est pas étonnant que les consommateurs choisissent de faire leurs emplettes sur ces sites marchands, plutôt que de se rendre en magasin. D’ailleurs, ces grands noms de la vente sur Internet attirent le public en masse, notamment parce qu’ils leur inspirent confiance. Eh oui, faire des acquisitions sur Amazon par exemple, c’est l’assurance de recevoir les colis en bon état, même si la livraison peut prendre un peu plus de temps que prévu.

    Certes, ce n’est pas la seule raison, car il y a de nombreux éléments qui jouent en faveur des achats en ligne. Considérez les magasins physiques par exemple : le repérage de produits peut se faire de manière agréable jusqu’au moment où il faudra passer à la caisse. Ce n’est pas vraiment évident de rester patient dans les files d’attente interminables. Pour éviter ce genre de désagrément, mieux vaut être chez soi et passer sa commande tranquillement.

    Quand on met l’accent sur la livraison, l’on constate que c’est un élément déterminant dans le choix de se procurer des articles sur Internet plutôt que dans les magasins. Eh oui, qui n’a pas envie de rester bien au chaud à son domicile et de voir débarquer son colis, pendant que dame Nature fait des siennes ? Il se peut également que le point de vente pour prendre possession de la commande soit vraiment éloigné, ce qui est un inconvénient, en l’occurrence, si l’on n’a pas la possibilité de se déplacer. En outre, la récupérer chez un dépositaire peut aussi être une option liée à l’achat en ligne.

     

    Produits à acquérir : se rendre en magasin ou en ligne ?

    e-achats v/s achats en magasin, lequel recolte plus de suffrages ?

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique