• En 2017, on a noté une forte progression des ventes en ligne, soit plus de 14,3 %, ce qui implique que la barre des 80 milliards d’euros de chiffre d’affaires a été franchie. C’est ce qui ressort du rapport qui a été fait et présenté par la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) au Ministère de l’Économie et des Finances.  

    Ainsi, on constate que l’an passé, les habitants de l’Hexagone ont fait des emplettes en ligne s’élevant à hauteur de 81,7 milliards d’euros. Cela s’explique notamment par l’accroissement du nombre d’internautes, soit plus de 37 millions et bien entendu, cela a entraîné une hausse dans la fréquence d’achat. Il y a eu également de nouveaux comportements d’achats sur mobile et en se basant sur les chiffres enregistrés sur une année, on voit que cette croissance se maintient depuis maintenant 3 ans. D’ailleurs, l’an dernier, on a enregistré pas moins de 1,2 milliard de transactions sur Internet, ce qui fait une augmentation de 20,5 %.

    Il faut dire que les promos qui ont eu lieu au mois de novembre ne sont pas étrangères à cette croissance dans le marché de l’e-commerce. Noël a aussi été une période durant laquelle on a pu observer une hausse dans les ventes sur le Web (17,5 %). C’est donc sans surprise que l’on note qu’il y a eu plus de 30 commandes en moyenne annuellement, notamment à cause d’une chute du panier moyen et en parallèle, d’une forte augmentation de la fréquence d’achat. Voici, entre autres, ce qui nous est révélé de l’étude de la Fevad sur le commerce en ligne en 2017.

     

    e-Commerce : ses chiffres en 2017 décortiqués par la Fevad

    Le commerce en ligne et les chiffres enregistrés en 2017


    votre commentaire
  • Le saviez-vous ? Durant cette dernière décennie, il y a eu une hausse de 40 % dans le nombre d’internautes. D’ailleurs, si l’on considère le nombre de cybernautes en France pour l’année 2017, on note qu’il y en a eu presque 52 millions sur une base mensuelle. En outre, 42,2, notamment les CSP+ et les 25-49, se sont connectés au quotidien pendant plus de 2 h. On peut dire que l’Internet a envahi les foyers, et qu’une toute petite minorité en est toujours privée. Pour ce qui est des appareils utilisés en ligne, on note que le smartphone vole la vedette et que les réseaux sociaux sont aussi grandement visités par les surfeurs. Pour finir, on constate que les 15-24 ans boudent quelque peu la télé au profit de l’Internet, car ils y passent pas mal de temps et font plusieurs activités comme visionner des vidéos. 

     

    Internautes en France : zoom sur leurs comportements en 2017

    2017 a vu le nombre d’internautes grimper…


    votre commentaire
  • Ah le mobile ! Que ferait-on sans ce petit appareil qui s’infiltre chaque jour dans toutes nos affaires personnelles ou professionnelles. Il est sans conteste qu’il a su se démarquer des autres appareils. D’ailleurs, si l’on considère ce que rapporte Médiamétrie, on note qu’il y a plus de 42 millions de Français qui s’en servent au quotidien, notamment pour se rendre sur le Net.

    Ainsi, si l’on considère la fréquence d’utilisation du mobile durant une journée, on constate que 26 % des Français s’en servent au réveil soit entre 8 et 10 heures, 29 % l’utilisent de 12 h à14 heures (notamment à l’heure du déjeuner) et 30 % en sortant du boulot (entre 18 et 20 heures). Donc, on voit que les écrans mobiles sont grandement utilisés par les habitants de l’Hexagone afin de surfer sur le Web.

    Avec cet appareil, la navigation sur le Net est pratique, car elle permet de se déplacer rapidement et pour ce faire, les Français font usage de Google Maps. Quant à la messagerie instantanée Messenger, elle est aussi très prisée, car 20,3 millions d’utilisateurs de France y sont enregistrés, alors que WhatsApp et Skype en récoltent 13,9 et 11,4 millions respectivement. Le mobile est aussi bien utile aux mélomanes qui sont membres de Deezer, Spotify ou Shazam, entre autres.

    En revanche, lorsqu’il est question de faire des recherches d’ordre administratif, comme pour un emploi, c’est l’ordinateur qui est mis en avant. Alors, le bilan démontre ainsi que la plupart des Français, soit 8/10, ne seront pas capables de se passer de leur smartphone. Même la télé n’a plus autant d’intérêt pour les jeunes de 15-24 ans comparé au mobile. 

     

    Le mobile a la cote auprès des Français

    Le mobile et son usage en France

     


    votre commentaire
  • Vous souhaitez vous procurer des contenus numériques ludiques afin de personnaliser votre smartphone ? Eh bien, vous pouvez opter pour le SMS+ afin de régler facilement ce genre d’achats en ligne. Vous pouvez, sans attendre, découvrir par vous-même, l’efficacité de cette solution de paiement. Toutefois, afin de vous donner un aperçu des avantages découlant de l’usage de cette formule lors de votre e-shopping, vous pouvez consulter les points suivants :

    • ·         Grâce au mode de micropaiement SMS+, vous serez en mesure de faire vos achats en ligne sans avoir à fournir vos données personnelles ;
    • ·         L’identification bancaire qui est souvent exigée lors de l’usage de moyens de paiement traditionnels n’est pas requise avec cette formule ;
    • ·         Il suffit d’un texto codé pour notifier les éditeurs des produits choisis de votre intention d’achat ;
    • ·         Le règlement des microtransactions se fera automatiquement par prélèvement sur votre forfait mobile ;
    • ·         Vous serez en mesure de faire le suivi de vos dépenses en ligne en vous connectant à votre compte chez votre opérateur téléphonique.

    Bien entendu, l’usage du SMS+ doit avant tout commencer par une inscription auprès de l’un de ces agents (Orange, SFR, Free, Bouygues Telecom). Une fois que ce sera fait et que vous aurez complété toutes les autres étapes mentionnées plus haut, vous serez capable de remonter une quelconque anomalie apparaissant sur votre relevé.

    Ainsi, si vous souhaitez faire des achats en ligne prochainement pour mettre la main sur des jeux Java, logos ou fonds d’écran, entre autres, pensez au SMS+ qui sera un bon allié pour en simplifier les procédures. :)

     

    Contenus numériques : réglez ce type d’achat aisément grâce au SMS+

    Essayez le SMS+ pour simplifier vos e-achats


    votre commentaire
  • Nombreuses sont les marques qui utilisent le Web afin de se faire connaître. En effet, il est certes important d’avoir un site vitrine, mais il faut également créer une plateforme d’e-commerce qui leur donnera la possibilité de mettre leurs produits ou services en vente. Cette étape est utile, notamment pour favoriser le développement de leurs activités en ligne.

     

    Malheureusement, il est parfois impossible pour certaines enseignes d’envisager la création de ce genre de site marchand, car les gérants n’ont pas de compétences techniques qui pourraient les dépanner. Il y a bien des agences Web auxquelles ils pourraient s’adresser, mais le Net regorge d’outils simples à utiliser qui pourraient bien les aider dans cette démarche.

     

    Par exemple, ils peuvent faire usage de Shopify qui est un outil fort adéquat pour la création d’e-boutiques et que plusieurs marchands ont déjà adopté. Complet, intuitif et proposant pas mal d’options, l’efficacité sera de mise dans le processus pour mettre sur pied un site d’e-commerce. La gestion des stocks sera assurée et les contenus pourront aussi être modifiés.

     

    Vous le savez probablement, les clients sont exigeants en ce qui a trait aux moyens de paiement. Dans les meilleurs des cas, il est important de leur proposer plusieurs façons de régler les e-achats. Justement, avec cet outil, c’est possible de répondre à leurs attentes.

     

    Avec Shopify, l’option mobile-friendly est aussi de mise sur les sites de vente. La procédure comprendra aussi l’intégration d’un logo sur l’interface qui correspondra aux produits ou services proposés. Ainsi, créer votre site de commerce en ligne peut être un jeu d’enfant. Lancez-vous !

     

     

    e-commerce : lancez-vous, c’est facile !

    Créer votre site de vente, c’est possible !

     


    votre commentaire
  • Vous vous demandiez comment se portait le commerce en ligne du côté des Français ? Eh bien, selon la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), ça va on ne peut mieux ! Comment pourrait-il en être autrement avec plus de 80 milliards d’euros de dépenses enregistrés sur le Net en 2017 ? Selon les prévisions de cette firme, cela pourrait aller au-delà de 100 milliards d’euros d’ici 2019.

     

    Nombreux sont les Français (plus de 37 millions) qui font désormais leurs emplettes en ligne dans le but de se procurer des vêtements ou encore pour préparer leur voyage. Bien sûr, les chiffres représentant les dépenses montent en flèche lorsque vient la période des festivités. Pour 2017 par exemple, on a noté que les ventes enregistrées sur internet étaient de 16,5 milliards d’euros, ce qui indique une hausse de 17 % comparée à 2016.

     

    Pour ce qui est de la fréquence d’achat en ligne, on constate que c’est 1 fois par mois. Quant aux articles qui attirent le plus les consommateurs de l’Hexagone, les habits sont en tête, suivis des produits culturels ainsi que les voyages. Les items technologiques ne les laissent pas non plus indifférents, car ils s’offrent des abonnements payants pour profiter des musiques en ligne via Spotify ou Deezer, par exemple.

     

    Bien entendu, les e-achats ne se font pas que par ordinateur. Le mobile reste l’appareil qui gagne de plus en plus de terrain dans le monde de l’e-commerce. Outre le fait de l’utiliser pour les commandes, les Français s’en servent aussi pour la recherche de produits ou pour suivre leurs achats, entre autres. Voici quelques points découlant du bilan effectué par la Fevad sur la tendance des e-achats en France.

     

     

    Les Français : bilan de leurs dépenses en ligne

    Comment se porte l’e-commerce en France ?

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique